S   E   M   A   I   N   E       É   R   O   T   I   Q   U   E

PROJET ARTISTIQUE, PÉDAGOGIQUE, THÉRAPEUTIQUE

shibari rouge.jpg

Pour lutter contre toute forme d’endormissement des sens, pour rester vivant dans le corps et connecté à son plaisir, je propose, soutenue par d’indispensables collaborations, une semaine érotique, reproductible et adaptable à différentes villes.

L’idée est de proposer diverses formes artistiques et réflexives sur une temporalité de festival avec pour thématique l’érotisme, donc tout ce qui a trait à l’éveil des sens et du désir sexuel.

 

Nous mettrons en scène, à l’écran, sur les murs, dans les maisons et dans les corps des sensations intenses et indispensables pour rester humains de chair et d’émotions.

Nous mangerons de la sensualité, nous goberons la lumière par les pores de la peau et nous inviterons à se faire du bien.

Nous assumerons des propositions culottées et débordantes de chaleur et de paillettes.

Nous dirons des mots doux et osés, nous les écouterons avec délice, nous apprendrons à les entendre au détour d’un décor dédié aux saveurs épicées.

Nous chanterons, nous danserons et nous jouerons avec nos sensibilités débridées, car nous avons terriblement besoin de les exprimer.

Nous avons faim de rêve avec des corps assumés et libérés !

 

Cette semaine érotique comprendra sept volets :

° un volet cinéma en collaboration avec le cinéma local

° un volet spectacle vivant en collaboration avec le théâtre local

° un volet expositions d’œuvres photographiques et graphiques en collaboration avec les musées, les    galeries, le cinéma, la médiathèque, les cafés restaurants, les collèges et lycées

° un volet poésie à écouter chez des habitants

° un volet radiophonique en collaboration avec la radio locale

° un volet laboratoire qui mêlera réflexion, recherche et sensibilisation avec aussi des adolescents 

° un volet festif en collaboration avec un ou deux lieux ayant la volonté et la capacité d’accueillir les propositions festives

 

Sept volets comme les 7 jours de la semaine. Il n’en faudra pas moins pour savourer toutes les propositions, les laisser infuser et les digérer.

 

Comme les 7 péchés capitaux…

Il serait si bon de savoir écouter et laisser libre-court à une part de nous-même qui n’est pas forcément celle que nous avons l’habitude de montrer et d’exprimer.

En essayant de mettre à mal les tabous, peut-être certains de ces délicieux pêchés seront-ils sollicités malgré nous d’abord, puis en toute conscience.

 

Comme les 7 notes de musique et les 7 couleurs du spectre de lumière qui exciteront nos sens et les tiendront en éveil avec les milliers de nuances.

 

Comme les 7 orifices de la tête…  Nul besoin de rentrer dans les détails, sans eux, pas de plaisir, pas de vie.

 

Enfin, au bout de cette semaine, aussi ambitieux que cela puisse paraître, le septième ciel !

Recherche de producteurs (cinémas, théâtres, galeries, mécènes privés, festivals...)

Pour toute question, n'hésitez-pas à me contacter.

Merci !