Participation à l’exposition

La fin est dans le commencement, et cependant, on continue

Fondation Martell, Cognac, du 7 avril au 6 novembre 2022

https://www.fondationdentreprisemartell.com/portfolio/ceci-est-mon-ame/

11   /   06   /   2023

signal-2022-06-19-15-07-51-736-3.jpg

Ceci est  notre esprit, Julia Cima

Jeanne Vicérial /chirurgienne du vêtement, et Julia Cima /danseuse-ritualiste-fasciapulsologue, activeront un espace dédié au corps dans toutes ses dimensions appelé Athanor. Ce nom fait référence au four alchimique qui avait pour but, au départ, de transmuter les métaux vils, notamment le plomb, en métaux nobles : argent et or à travers trois techniques : la distillation, la sublimation et la digestion alchimique.

Malheureusement, aucun alchimiste n’est parvenu à transformer le plomb en or. Il ne faut cependant pas en conclure que l’alchimie a échoué, ni que l’Athanor est une absurdité.

Les expériences des alchimistes de la Renaissance cachaient un autre objectif : la transformation de l’alchimiste lui-même.

Car l’alchimie est avant tout une quête spirituelle : la transmutation des métaux doit être vue comme la tentative d’un perfectionnement qui vise à atteindre le divin, autrement dit l’Or en soi.

C’est donc la signification symbolique et spirituelle de l’Athanor qui nous intéresse. En alchimie spirituelle, on parle de « four philosophique » pour évoquer l’Athanor.                                                                                                                                                             Ainsi le four n’a plus d’existence réelle, il est un espace mental dans lequel la transformation de l’individu va pouvoir s’opérer. Le lieu de l’expérimentation est donc l’individu lui-même : son corps, son psychisme, sa conscience.

Le travail de l’alchimiste sur lui-même se fait en vase clos, personne ne peut intervenir pour lui, aucune réponse ne peut venir de l’extérieur. Il s’agit d’un processus intime, d’une maturation lente qui permettra de passer de l’homme illusionné à l’homme libre, de la Pierre brute à la Pierre Philosophale sans qu’il y ait eu ajout ou disparition de substance.

Nourrie de ses expériences de danseuse et « d’éveilleuse » de la santé avec différents outils dont la fasciapulsologie et les soins biodynamiques, Julia Cima donnera rendez-vous pour des rituels en interaction avec le public, comme un acte de guérison collectif inspiré de cérémonies de médecine traditionnelle d’autres continents, des actes psycho-magiques d’Alexandro Jodorowsky, des pouvoirs de la nature, des liens avec le Tarot de Marseille, l’Alchimie, le vivant et le subtil.

Chaque rituel explorera des états de corps et de conscience qui pousseront le cadre de l’exposition, invoquant la matrice comme lieu de création, le corps comme lieu d’expérience et d’exploration pour être en lien avec tout ce qui vibre autour.

 

Le dernier rituel "Ceci est notre âme" aura lieu le samedi 5 novembre 2022 de 14h30 à 19h30 à a Fondation Martell à Cognac.